L'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi fait le pari que les moteurs du marché de masse vont bientôt basculer vers les voitures électriques, annonçant le projet de produire 12 nouveaux modèles électriques d'ici 2022 et de faire des voitures électriques 30% de sa production totale. Les constructeurs automobiles - qui ont vendu collectivement plus de véhicules que toute autre société au monde au cours du premier semestre de cette année - ont également annoncé leur intention de fabriquer des «robo-taxis», des véhicules de transport en commun sans conducteur et des voitures autonomes destinés aux consommateurs de la classe moyenne. Les annonces font partie d’un plan stratégique global publié la semaine dernière, visant à tirer parti de la portée croissante de l’alliance après la prise de contrôle de Mitsubishi l’année dernière pour consolider sa position et rendre les voitures électriques et sans conducteur plus abordables. Ils ont également dévoilé le nouveau logo de l’alliance à trois et l’ont renommé Renault-Nissan-Mitsubishi. Le président-directeur général, Carlos Ghosn, parie que les restrictions imposées par le gouvernement sur les voitures diesel et à essence inciteront les conducteurs à utiliser l'électricité. "Nous ne le faisons pas" sais combien de temps cela va prendre… mais ça s'en vient », a déclaré Ghosn dans une interview. La Grande-Bretagne et la France ont décidé d'interdire les ventes de voitures neuves à moteur diesel et à essence à partir de 2040 et la Chine envisage une démarche similaire. "Les gens regardent un peu plus loin dans l'avenir, en disant: 'Je vais passer à l'électricité parce que je ne veux pas avoir le problème avec la voiture que j'ai aujourd'hui trois ou quatre ans plus tard'", at-il déclaré. m'a dit. Tous les grands constructeurs automobiles essaient de se positionner pour tirer parti des changements attendus, mais imprévisibles et chaotiques, qui dépassent l’industrie: voitures autonomes, voitures connectées qui partagent des données, covoiturage où vous ne possédez pas de véhicule mais commandez un par application, et les véhicules à faibles émissions demandés par l'Union européenne pour lutter contre le changement climatique et par la Chine, où de nombreuses villes luttent contre une pollution endémique. Cette semaine au salon automobile de Francfort, plusieurs constructeurs automobiles ont vanté leurs stratégies en matière d'électricité et d'autres technologies à faibles émissions. Volkswagen AG a notamment annoncé une campagne d'électrification à long terme, affirmant que ses marques introduiront 80 nouveaux véhicules électriques d'ici 2025. L'objectif de Renault-Nissan-Mitsubishi est de porter la portée de ses voitures électriques à plus de 600 kilomètres, de batteries plus petites et d'accélérer le temps de chargement. Il demande 15 minutes de temps de charge pour permettre une autonomie de 230 km, contre 90 km actuellement. Pour en savoir plus, je vous recommande la lecture du blog des plus belles voitures du monde qui est très bien fait sur le sujet.